“2018 : Le ciel bleu derrière les nuages”

Que nous réserve cette nouvelle année? Bien difficile d’y répondre…

 

Si celle que nous venons de quitter n’était pas des meilleures, celle qui commence risque de nous apporter certes son lot de tristesse, de déconvenues mais aussi et surtout quelques sourires. Il y a tant à dire!

 

Nos prévisionnistes semblent être unanimes, notre économie redémarre et donc le chômage, l’un des plus grands fléaux de notre civilisation devrait normalement diminuer. Travailler, gagner sa vie, être utile d’une manière ou d’une autre à la société, aux siens n’est ce pas ce qui importe le plus à l’humain. Savoir qu’il est utile, qu’il apporte sa pierre à l’édifice.Autre point positif, la prise de conscience quasi universelle de la nécessité de prendre de plus en plus soin de notre chère Terre, cette belle planète qui a trop souffert de l’inconséquence humaine et son désir permanent de consommer toujours plus même si c’est moins bien.

Oui la Terre est malade de nos abus et fort heureusement l’humanité s’en est enfin rendu compte. A-t-on pris les bonnes mesures? Là est la question. Et même si certaines ne servent à rien, sont contraires au but recherché, qu’importe,

L’important est la prise de conscience de la nécessité d’agir, même si certains dirigeants s’y opposent. Cela n’est pas bien grave, ils sont bien esseulés dans leur obsession et se plieront de gré ou de force à la volonté générale. La raison l’emportera soyons en certains. C’est du moins ce que toute personne sensée se doit de souhaiter.

Bien sûr il y aura encore des points noirs. Ce n’est pas en souhaitant la fin des hostilités, des crises où que ce soit dans le monde que nous serons entendus, la sagesse n’étant point ce qu’il y a de mieux réparti mais tout de même, l’espoir est là.

Et puis si moi, j’ai envie d’y croire. Doux rêveur me direz-vous. Oui , pourquoi pas et si cela arrivait. Je reste persuadé que derrière les nuages il y a toujours un ciel bleu.

C’est du moins ce que je vous souhaite à tous, ce que nous pensons et espérons au Raturé.Souriez, soyez heureuses et heureux, 2018 est là, accueillez cette année comme il faut. Oubliez ce qui fâche pour ne conserver que le sourire et l’amour de l’autre. Bonne année à tous les lecteurs et amis du Raturé!

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*